Pour une meilleure expérience, veuillez modifier votre navigateur pour CHROME, FIREFOX, OPERA ou Internet Explorer.
Les secrets pour arroser son potager pendant l’été

Les secrets pour arroser son potager pendant l’été

Quand on s’absente, difficile parfois de demander aux voisins d’arroser pendant les vacances, encore plus quand ce n’est pas leur propre potager ! Heureusement, il existe des astuces pour que nos plantations soient « chou-choutées », même pendant notre absence.

Quand, comment, combien arroser ?

Avant de commencer, petit rappel sur les besoins en eau de chaque plante. Chaque plante est différente et a donc besoin de différentes quantités d’eau. Par exemple, la cressonnette a besoin d’une terre constamment humide. En revanche, le thym et le romarin ne s’arrosent qu’une à deux fois par mois ! Si les besoins des plantes ne sont pas respectés, vous risquez en effet de devoir dire adieu à vos belles récoltes et à tous vos efforts par la même occasion !
Comment arroser de manière efficace ?
Arrosez au pied des plants et non les feuilles pour éviter les maladies ou le flétrissement des feuilles. Toutefois, les choux et les salades apprécient d’être aspergés de temps à autre.
Quand arroser ?
Le matin à la fraîche ou le soir au coucher du soleil pour éviter que l’eau ne s’évapore (et vos efforts avec, encore une fois !). Utilisez de l’eau à température ambiante ou de l’eau de pluie ! Pour la plupart des plantations, veillez à laisser sécher la terre entre deux arrosages.
Récupérer l’eau de pluie est un moyen écologique et économique d’arroser votre potager. En plus, c’est l’eau préférée de vos plants ! (la nature est bien faite n’est ce pas ? )
Enfin, n’oubliez pas de pailler pour garder l’humidité. On « paille » en hiver pour protéger du froid, mais en été, le paillage joue le même rôle de régulateur thermique, que vous utilisiez des écorces de pin, de la paille ou même des morceaux de pots en terre cuite.

Quelques exemples d’arrosage en fonction des variétés

Radis :
Une à deux fois par semaine sur un sol paillé, en arrosant les feuilles afin d’éloigner les altises, un petit insecte gourmand de certaines plantations.
Sauge officinale :
S’il pleut suffisamment, nul besoin d’arroser ! En revanche, si des signes de déshydratation apparaissent (flétrissement des tiges, jaunissement ou chute des feuilles…), arrosez !
Tomates :
Arrosez avec de l’eau tiède une à deux fois par semaine sur un sol paillé, n’arrosez pas les feuilles. Si les tomates manquent d’eau, les feuilles se recroquevillent, fanent, ensuite jaunissent, en partant du bas des tiges.
Menthe :
Arrosez deux à trois fois par semaine ou tous les jours en période de sécheresse. Si elle manque d’eau, les feuilles vont commencer à brunir et à tomber.
Betterave :
Arrosez une fois par semaine sur un sol paillé. N’arrosez pas les feuilles. Quand elles manquent d’eau, les feuilles de la betterave piquent du nez. N’attendez pas qu’elles jaunissent, au quel cas, vos récoltes seront moins goûteuses.

Arroser pendant les vacances

Venons-en aux faits : comment arroser pendant les vacances ? Vos voisins ne sont pas là ou ne peuvent pas s’occuper de votre jardin ? Pas de panique, il existe des solutions pour arroser votre potager « à distance » !
Pour les plantes qui nécessitent une hydratation régulière et un taux d’humidité important, il existe des jardinières équipées d’un double fond. Ainsi, les plantes puiseront donc l’eau nécessaire dans cette petite réserve tout au long de votre absence. Pour éviter le pourrissement des racines, il est tout de même conseillé de verser des billes d’argile dans le fond de votre pot.
Autre astuce pour celles et ceux qui n’ont pas un radis. Vous pouvez fabriquer un arrosage au goutte-à-goutte tout en récup’. Voici les étapes de fabrication :
Comptez une bouteille d’un litre pour environ 10 jours d’absence.
Vous venez de rentrer de vacances et vos plantes n’ont pas résisté aux grosses chaleurs malgré tous vos efforts ? Pas de panique, il vous reste une petite chance ! Sachez qu’il est toujours plus simple de sauver une plante qui a manqué d’eau, plutôt qu’une plante qui en a trop eu. Trempez vos plantes immédiatement dans un bac d’eau, jusqu’à ce que la terre soit complètement humide. Les jours suivants, laissez votre plante à l’ombre, le temps qu’elle reprenne goût à la vie.
Vous avez également des expériences, astuces ou autres à nos faire partager ? Laissez nous un commentaire ou alors contactez-nous en nous suivant sur nos réseaux sociaux !
Nous vous souhaitons un agréable début de week end chers marcheurs !
laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut